Essai des Torqeedo Travel 1003 et Cruise 2.0 sur les voiliers Plasmor Skelligs 1.2 et 2.2

journée d’essai avec les Plasmor Skellig et les Torqeedo Cruise 2.0 et Travel 1003

Plasmor est un fabricant de kayaks et de voiliers. C’est l’un des premiers constructeurs de voiler transportable a avoir proposer en option les moteurs Torqeedo sur ses Skelligs avec les Travel 801 puis Travel 1003.

Les voiliers Skelligs sont d’élégants petits voiliers transportables de randonnée, pour la pêche et la croisière côtière. Toute la gamme Skellig est motorisable en Torqeedo. Du little Skellig avec les Torqeedo Travel 503 ou 1003 (en fonction du lieu de navigation) au Skellig 2.2 avec le Torqeedo Cruise 2.0T.

Pour répondre aux différentes demandes d’utilisateurs et de futurs utilisateurs de Skellig sur les performances des Torqeedo par rapport aux moteurs thermiques. Nous avons organisé un essai avec les Skellig 1.2 et 2.2. Nous l’avons réalisé dans le golfe du Morbihan à Arradon (dept. 56) par mer plate, sans vent et avec une coefficient de marais de 43.

Essai du Torqeedo Travel 1003 avec le Plasmor Skellig 1.2 :
Le Skellig 1.2 est un voilier de 4.30 m de long, 2.08m de large pour un poids de 225 Kg. Le choix du Travel 1003 c’est fait en fonction de ses performances (autonomie et vitesse) correspondant à un moteur thermique de 2.3 CV et du lieu de navigation (mer). Par rapport à la hauteur du tableau arrière nous avons choisi l’arbre court.
Dans cet essai nous avons conservé la barre franche (tiller). Pour diriger le bateau avec sa barre et son safran, il aurait été possible de remplacer le tiller par un boitier de commande (ref : 1918-00) et de bloquer la direction du moteur grâce à sa goupille de fixation orange.
Il faut moins de 5 minutes pour installer le Torqeedo Travel 1003 sur la chaise moteur du Skellig. Le Travel 1003 se montre très réactif avec le Skellig et donne toute sa manoeuvrabilité au Skellig. La vitesse maxi atteint est entre 4.5 et 5 Noeuds avec le courant et contre le courant elle est de 3.5 noeuds.
Grâce à l’afficheur (sur le tiller) qui permet entre autre de connaître son autonomie restante, nous avons fait le relevé suivant à contre courant :
Avec 72% de capacité batterie et à 3.5 noeuds, il restait 4 milles nautique.

Le Torqeedo Travel 1003 répond à la demande que l’on peut avoir d’un moteur de secours sur un voilier de cette taille. La gestion de l’autonomie se fait facilement grâce à son indicateur qui est très complet.

Retrouvez les informations sur le Skellig 1.2 : www.plasmor.fr/fr/Skellig12/45/37.html

Torqeedo Travel 1003 en action sur le Plasmor Skellig 1.2

Essai du Cruise 2.0 avec le Plasmor Skellig 2.2 :
Le Skellig 2.2 est un voilier de 5.34m de long, 2.35m de large pour un poids de 430 Kg. Généralement motorisé avec un moteur thermique de 5CV, le choix du moteur Torqeedo fut le Cruise 2.0 (tiller).
Il est possible de diriger le bateau avec le safran en choisissant le Cruise 2.0R (avec boitier de commande).
Pour le Skellig 2.2, l’arbre long est conseillé surtout en cas de mer formée.

Pour cette essai, nous avons alimenté le Cruise 2.0 avec la batterie lithium Torqeedo Power 26-104. Il également possible de l’alimenter avec deux batteries tractions AGM ou GEL de 140 AH. La capacité de la Torqeedo Power 26-104 (20 kg) correspond à deux batteries de 140 AH (80 Kg). Dans le cadre de l’essai, nous avons placé la Power 26-104 dans la cabine.

Plasmor Skellig 2.2 avec le Cruise 2.0

Pour l’utilisation de batteries “plomb” :

Sur le Skellig 2.2, les batteries sont facilement adaptables dans le bateau, sans qu’elles occasionnent une gêne. elles peuvent être placées dans les coffres arrières. La recharge des batteries peut se faire au ponton ou chez vous (voilier transportable) Grâce au nouveau chargeur étanche du type Ctek, il est possible de laisser le chargeur à bord.

Retrouvez les informations du Skellig 2.2 sur : www.plasmor.fr/fr/Skellig22Lougre/45/40.html

Performances du Torqeedo Cruise 2.0 avec le Skellig 2.2. :

Avec le Cruise 2.2 et l’hélice V8/P350 (ref : 1915-00) nous avons atteint une vitesse 5.7 Noeuds (11 km/h) avec le courant et 4.8 noeuds (9 km/h) à contre le courant.
Au départ de l’essai la batterie power était à 26.4V, après 30 minutes d’essai le voltmètre indiquait 25.5 V. Nous avons utilisé environ 5% de la capacité de la batterie.
Si nous étions descendu à 18V, le Cruise se serait bridé à 50% de sa puissance pour laissé environ 1/2 heure d’utilisation.

L’utilisation des hors bord électriques Torqeedo comme moteur de secours ou d’appoint  sur des voiliers du type Skellig est envisageable. Leurs performances répondent répondent à ce type de demande.

Torqeedo Cruise 2.0 sur le Skellig 2.2

Merci à l’équipe Plasmor pour avoir mis à disposition leur Skellig 1.2 et 2.2.

Pour plus de renseignements sur les différents bateaux de Plasmor : www.plasmor.fr
Autre article sur la motorisation électrique pour voilier : Essai du Travel 1003L sur l’Aviateur 570
L’essai des Torqeedo Travel 1003 et Cruise avec les Skellig 1.2 et 2.2 :

 

Quelles longueurs d’arbre propose Torqeedo ?

Torqeedo propose 2 longueurs d’arbre pour les deux modèles de Travel. L’arbre court a une longueur de 62,5 cm du tableau arrière au milieu de l’hélice, et l’arbre long mesure 75,5 cm.

Du fait de l’hélice plus grande et de son rendement plus élevé, l’arbre des hors-bord Torqeedo est plus long que sur les moteurs à essence, mais les domaines d’utilisation sont identiques.

La plupart des bateaux pneumatiques sont dotés d’un arbre court. La majorité des voiliers mais pas tous, loin de là, sont équipés d’un arbre long. En règle générale, la pointe supérieure de l’hélice doit être entre 3 et 5 cm en-dessous du fond de la coque.

# Source Torqeedo

Evaluez cet article
Votre note
[Total: 2 Average: 4]