Avec un Torqeedo Cruise 2.0RS comment transformer un Rigiflex CAP400 en bateau électrique idéal

Aujourd’hui naviguer avec un bateau électrique est possible, se constituer son bateau électrique est aussi simple et ne demande pas un gros budget. Prenons l’exemple du CAP 400 console de Rigiflex qui est souvent utilisé par les loueurs. C’est un bateau familial qui se prête bien à la motorisation électrique.
Le choix de la motorisation se fera en fonction des performances que vous souhaitez. En règle générale, les loueurs de bateaux sans permis souhaitent que leurs bateaux ne dépassent pas les 3,5 nœuds (environ 7 km/h) pour limiter les risques de collision et conserver de l’autonomie. Je pense que cette règle peut s’étendre à tout le monde.

Pour que les performances soient honorables, que l’installation reste simple et le budget accessible, le moteur le plus adapté est le Torqeedo Cruise 2.0R. Sa poussée est équivalente à celle d’un moteur thermique de 6 CV et il fonctionne en 24V. Il faut deux batteries de 12V pour faire du 24V ou la batterie Power qui est déjà en 24V. Il s’installe comme un moteur thermique avec une commande à distance.

Le Torqeedo Cruise 2.0R permet au Cap 400 console, qui pèse 230 kg à vide, d’atteindre facilement les 3,5 nœuds et 5 nœuds en vitesse de pointe. Étant donné la hauteur du tableau arrière et pour avoir une bonne poussée et éviter que l’hélice cavite, l’arbre long est préférable à l’arbre court.
L’autonomie sera en fonction du choix des batteries et le choix des batteries se fera également en fonction la taille des coffres. Nous avons testé ce bateau avec des batteries de 145 Ah. Facilement logeable dans le coffre arrière. Pour augmenter l’autonomie, Il est également possible d’exploiter les coffres latéraux.

Nous avons testé cet ensemble dans des conditions assez difficiles. Nous avons pu constater que la vitesse tout comme la consommation ne variait pratiquement pas, qu’il y ait un ou quatre passagers. Avec quatre personnes à bord, notre vitesse maximum a été de 5 nœuds.

Grâce au boitier ce commande nous avons pu faire des relevés :

2.4 Nœuds / Consommation : 155 watts
3.0 Nœuds / Consommation : 290 watts
3.5 Nœuds / Consommation : 500 watts
3.7 Nœuds / Consommation : 680 watts / 980 watts (vent de face)
4.0 Nœuds / Consommation : 970 watts / 1400 watts (vent de face)
4.6 / 5 Nœuds / Consommation : 2550 watts

Le Cap 400 console équipé d’un moteur Torqeedo Cruise 2.0R et d’un parc batteries de 145 Ah avec chargeur embarqué, vous permet de naviguer à 5 personnes pour des ballades d’environ 4 heures à une moyenne de 3,5 nœuds tout en conservant l’autonomie suffisante pour rentrer en cas d’urgence. Le tout pour un budget inférieur à 8 000 € TTC. Le cout de la recharge est inférieur à 1 euros.
Le Rigiflex CAP 400 console est un bon exemple, Il y a également beaucoup d’autres bateaux facilement transformables. J’espère que cet exemple vous donnera l’envi de naviguer à l’électrique.

Vidéos de présentation 2011 :

Vidéos de présentation 2010 :