Torqeedo Cruise 4.0R pour propulser un voilier fluvial de 4.5 tonnes

Torqeedo Cruise 4.0R

Torqeedo Cruise 4.0R a été testé sur des barques, bateaux de vitesse ou embarcations professionnelles. Nous n’avions pas encore de retour d’expérience pour propulser un voilier. Grâce à une rencontre avec un utilisateur sur le stand Torqeedo lors du dernier Nautic, maintenant nous pouvons vous faire partager son expérience dans l’utilisation du Torqeedo Cruise 4.0R sur un voilier fluvial de 4.5 tonnes.

Le Torqeedo Cruise 4.0R est un hors bord électrique de 4000 watts qui fonctionne en 48V et qui à la même poussée qu’un hors bord de 8CV.
Comme toute la gamme des Cruise, en 2015, il a évolué au niveau robustesse. Il est maintenant équipé d’un bulbe moteur (Pylon) en aluminium. Les anciens modèles était équipé d’un bulbe moteur en plastique. Il est possible de l’équiper de plusieurs hélices (V8/P350 – V19/P4000 – V30/P4000)

Comment se gère l’autonomie, quelles sont les performances du Torqeedo Cruise 4.0R, veuillez trouver ci-dessous les réponses à nos questions de cet utilisateur.

Pourquoi avez vous choisi une motorisation électrique pour équiper votre voilier ? 
Mon voilier, un Broads Cruiser fluvial (9 mètres, 4,5 tonnes) était déjà équipé d’un moteur électrique, sous forme d’un pod de 2 kW. C’était pour moi un élément de choix. Je me méfiais des moteurs à combustion, à cause de leur mauvaise fiabilité, leur besoin d’entretien et, surtout, leur bruit et pollution.

Comment avez connu Torqeedo ?
Je me suis renseigné par Internet sur les différents moteurs électriques, et un Torqeedo me semblaient être la meilleure solution (qualité/puissance/prix).

Depuis quand utilisez-vous votre hors-bord Torqeedo ?
J’ai acheté mon Torqeedo en 2015, quand le pod qui équipait mon bateau (depuis 20 ans) a montré des signes d’usure

Quel Modèle de Torqeedo ?
J’ai choisi le Torqeedo Cruise 4.0R, pour être sûr d’avoir assez de puissance pour faire avancer mon bateau de 4,5 tonnes. Je savais déjà que le pod de 2 kW était suffisant, mais ne voulais pas prendre de risque.

Quelle type de batteries et capacité utilisez vous et pourquoi ce choix ?
Le bateau était déjà équipé de 8 batteries plomb-acide 6V/225 Ah, qui donnaient, en théorie, environ 10 kWh (à 48 V)

Pouvez vous nous donner quelques informations sur votre voilier (taille, poids, …) ?
Mon bateau est un voilier fluvial anglais en bois de 1935, 9 m de long et pesant 4,5 tonnes.

Votre lieu de navigation ?
L’année dernière j’ai effectué un voyage d’environ 800 km sur les fleuves et canaux de France

Quels sont les avantages d’utiliser votre Torqeedo Cruise ?
Les avantages sont très nombreuses : silence quasi-totale, absence de fumée d’échappement, disponibilité immédiate de toute la puissance sans besoin de « laisser tourner » le moteur, aucun entretien… Par ailleurs, le moteur est très léger, et pas salissant lorsqu’on le prend « sous le bras ». Il suscite aussi beaucoup de curiosité. Peut-être le plus important, c’est que j’ai l’impression de ne pas trop abîmer l’environnement.

Enfin, mes 800 km de navigation l’été dernier m’ont coûté un total de peut-être 20 euros en « carburant » (une minorité des ports facturent l’électricité, à 1 ou 2 euros la nuit).

Arrivez vous facilement à gérer l’autonomie et est ce un stress la possibilité du manque d’autonomie ?
Le stress par rapport à l’autonomie a disparu quand j’ai acheté des batteries neuves… (1200 euros les 8). Avec 10 kWh d’énergie disponible, je n’ai jamais vidé les batteries en une journée (8 h) de navigation. La vitesse sur les canaux est limité généralement à 6 km/h, vitesse que j’obtenais en faisant tourner le moteur à 400 W (en l’absence d’algues – je n’avais pas l’hélice « anti-weed »). A cette puissance, j’aurais pu, en théorie (je n’ai pas essayé…), naviguer pendant près de 20 h.

Je m’arrêtais tous les soirs dans une halte équipée de bornes de recharge. Ces bornes se trouvent tous les 20-30 km sur les voies navigables en France.

1000 W pour 8 km/h avec un Torqeedo Cruise 4.0R (4000 watts / 48V)

Avec votre modèle de Cruise, à quel régime naviguez vous ?
400 W pour 6 km/h, 1000 W pour 8 km/h

Par rapport à votre parc de batteries, quel pourcentage d’autonomie il vous reste après une navigation (en moyenne) ?
Avec les batteries neuves, il me restait environ la moitié de leur capacité après une journée de navigation.

Pouvez vous nous donner quelques performances du Torqeedo Cruise 4.0R avec votre voilier à plusieurs régimes ?

250 watts : 4-5 km/h
500 watts : 6 km/h
1000 watts: 8 km/h
2000 watts : 9 km/h
4000 watts : je n’ai jamais dépassé 2000 W, mais j’imagine que j’obtiendrais 10+ km/h à 4000 W torqeedo Cruise 4.0 torqeedo cruise 4.0

 

Nous remercions cet utilisateur de Torqeedo Cruise 4.0R de nous avoir permis de vous faire partager son expérience. Hors-bord-electrique.com est toujours à la recherche de retour d’expérience ou d’avis sur la navigation « Electrique ».
Si vous souhaitez nous faire partager votre expérience, merci de nous contacter : horsbordelectrique@gmail.com
Vous pouvez également nous suivre sur notre page facebook : www.facebook.com/hbelectrique

Quelles longueurs d’arbre propose Torqeedo ?

Torqeedo propose 2 longueurs d’arbre pour les deux modèles de Travel. L’arbre court a une longueur de 62,5 cm du tableau arrière au milieu de l’hélice, et l’arbre long mesure 75,5 cm.

Du fait de l’hélice plus grande et de son rendement plus élevé, l’arbre des hors-bord Torqeedo est plus long que sur les moteurs à essence, mais les domaines d’utilisation sont identiques.

La plupart des bateaux pneumatiques sont dotés d’un arbre court. La majorité des voiliers mais pas tous, loin de là, sont équipés d’un arbre long. En règle générale, la pointe supérieure de l’hélice doit être entre 3 et 5 cm en-dessous du fond de la coque.

# Source Torqeedo

Evaluez cet article
Votre note
[Total: 0 Average: 0]