Torqeedo Cruise 2.0RL propulse un bateau solaire de 9m

Torqeedo Cruise 2.0RL

Torqeedo Cruise 2.0RL est de plus en plus utilisé par les loueurs ou constructeurs de bateaux électriques. Généralement  dans le cadre d’une activité professionnelle de location à l’heures ou à la demi-journée.
C’est la première fois que nous avons un exemple d’utilisation d’un Torqeedo Cruise 2.0RL sur un bateau solaire du type pénichette de 9m long pour 2 tonnes. Ce bateau solaire est prévu et équipé pour des séjours de 3 jours en Loire Atlantique.

Une vrai belle idée : Embarquez pour 3 jours de navigation à bord d’un bateau électrique solaire.

Jérôme qui est l’heureux propriétaire de cette pénichette électrique a eu la gentillesse de nous faire partager son expérience dans l’utilisation du Torqeedo Cruise 2.0RL avec son bateau électrique. Et surtout il nous raconte l’histoire de ce bateau.

bateau solaire torqeedo

 

Jérôme, pouvez vous vous présenter ?

Jérôme : Ingénieur généraliste issu de l’Ecole polytech’Tours, j’ai travaillé initialement chez un équipementier automobile (Hutchinson) puis au centre de Recherche de PSA.
Puis j’ai exercé la fonction de consultant en formation technique dans les industries pharmaceutique et cosmétiques.
Depuis 3 ans maintenant avec ma femme juriste, nous nous sommes lancés dans l’hébergement Ecologique et insolite.

Comment avez-vous eu l’idée de ce projet d’un bateau solaire ?

Jérôme : Dans un premier temps, nous avons répondu à un appel d’offre du département de Loire Atlantique pour la réabilitation de 2 maisons eclusières. Nous avions un projet global melant hébergement dans la maison eclusière et hébergement en péniche, le tout sur le canal de Nantes à Brest. Bien que non retenus lors du sprint final pour la maison éclusière, nous avons maintenu notre projet de péniche solaire.

Comment c’est fait le choix du bateau ?

Jérôme : Je suis parti d’une base polyester existante d’une pénichette que je suis allé chercher en Mayenne. Cette base a été laissée intacte, le dessus ayant été completement retiré pour laisser place à une nouvelle construction pouvant recevoir les panneaux solaires.

Les caractéristiques du bateau :

–          Marque / constructeur : Dawcraft
–          Année de constructeur : 1980
–          Taille 9m * 2m
–          Poids 2 T
–          Motorisation initiale (puissance en CV) 2000w / 4cv

Quel est l’histoire de ce bateau ? 

Jérôme : Le bateau a navigé dans un premier temps dans le sud de la france puis est allé rejoindre les eaux de la Mayenne. Il y a navigué de nombreuses années avant d’être racheté par moi meme. Il a alors été transporté par la route en convoi exceptionnel jusque Trignac dans mon jardin pour y subir sa transformation. Nous sommes dans la région de Saint Nazaire, ou la construction de bâteau ne nous fait pas peur !

Combien de temps avez-vous mis pour faire la transformation en bateau solaire ?

Jérôme : La transformation s’est étalée sur 2 mois mais n’a nécessité à plein temps que 3 semaines de travail.

Quels ont été les étapes ?

1 – Dépose de la partie supérieure du bateau (06/2016)
2 – Creation de la structure qui portera les panneaux solaires (06/2016)
3 – Montage des murs en bois (06/2016)
4 – Installation des panneaux solaires (06/2016)
5 – Cablage electrique / Régulateurs (07/2016)
6 – Instalation des batteries et du moteur (07/2016)
7 – mise à l’eau  (08/2016)
8 – Essais endurance / Autonomie  (08/2016)
9 Aménagement intérieurs  (09/2016)

Quelles ont été les plus grandes difficultés que vous ayez rencontré ?

Jérôme : Pas de grandes difficultés, mise à part le transport avec des panneaux solaires qui peut s’avérer delicat.
Incertitude quant à la motorisation électrique mais l’ancien moteur etant un moteur thermique de meme puissance, à priori cela ne devait pas poser de pb.
Difficulté pour trouver un vendeur acceptant de prendre le risque de vendre un moteur electrique pour entrainer un tel bateau.

Comment avez-vous déterminé la motorisation, les batteries, chargeur et les panneaux solaires ?

Jérôme : L’ancienne motorisation était une motorisation thermique 4cv. Le choix s’est porté sur une motorisation de meme puissance, permettant a quiconque de pouvoir conduire la péniche sans permis.

La péniche est un bateau qui par définition se deplace lentement.
Les batteries de sont la qu’en secours car en théorie, la capacité des panneaux solaires (2150W) est supérieure à celle du moteur (2000w)
Or a 5 kp/h, vitesse de croisière du bateau, le moteur ne tire que 700w. (2000w à 8km/h) En cas de soleil voilé, nos panneaux solaires fournissent 700w, permettant de ne pas solliciter les batteries.

Votre choix sur :

  • Marque et caractéristiques des batteries : 4 Batteries AMG 100A 12V montées en 2 couples de 2 batteries en série.
  • Marque et caractéristiques des panneaux solaires:  8 panneaux Bosh polycristallins 260w / 24v

Comment avez-vous connu Torqeedo ?

Jérôme : Recherche Web, car j’etais initialement parti sur une conception perso du moteur ! Et puis il a fallu être raisonnable !

Pourquoi avoir choisi le Torqeedo Cruise 2.0RL ?

Jérôme : Le 2.0 pour qu’il puisse etre piloté par tout le monde
Le RL, car l’installation actuelle necessitait ce type
Le torqeedo car apres avoir visualisé de nombreux tests, cela m’a semblé le moteur le mieux adapté à mon besoin.

Torqeedo Cruise 2.0RL : hors bord électrique de 2000 watts qui fonctionne en 24V. Equivalent à 5CV thermique

A quel puissance (vitesse / watts) du moteur, les panneaux solaires couvre la consommation du moteur ?

Jérôme : A 700 watts, on ne sollicite pas les batteries tout en ayant une vitesse de croisière de 5km/h, ce qui est tout a fait cohérent pour une péniche.

Les performances du Torqeedo Cruise 2.0RL sur cette pénichette solaire :

A 500 watts (24V) : 4.3 km/h
A 700 watts (24V) : 5 km/h
A 1000 watts (24V) : 5.6 km/h
A 1250 watts (24V) : 6 km/h
A 1500 watts (24V) : 6.4 km/h
A 1700 watts (24V) : 7 km/h
A 2200 watts (24V) : 8 km/h

Quel est le budget total de votre bateau solaire ?

Entre 15 et 17 000€ tout aménagement compris

Quel va être le programme de votre bateau solaire ?

Jérôme : L’Electron Libre va passer les prochains mois en test sur le Brivet, ou il naviguera entre Saint Malo de Guersac et Le port de Méan à Saint Nazaire. Il ne peut depasser le port de Méan, car l’un barrage ne peut etre franchit. Il ne peut remonter au dela de Saint Malo pour cause de ponts trop bas. Les réservations se feront alors pour 1 nuit.
Au printemps, il devrait rejoindre le Canal de Nantes à Brest pour parcourrir les 80 km séparant la Vilaine de l’Erdre. Il sera alors disponible à la location pour des séjours de 3 nuits (V à L) ou 4 nuits (L à V)

bateau electrique torqeedoDepuis sa création, il y a 10 ans, les Torqeedo Cruise 2.0RL et 4.0RL ont évolués plusieurs fois. La dernière évolution avec le bulbe moteur en aluminium a été faite pour répondre aux exigences des utilisateurs professionnels comme Jérôme. Les performances du Torqeedo Cruise 2.0RL permettent à un bateau du type de cette pénichette de 9m d’atteindre 8 km/h.

Si vous souhaitez passer quelques jours à bord de cette pénichette, nous vous invitons à contacter Jérôme : www.insolite.voyage/

Nous souhaitons remercier Jérôme pour son retour d’information sur l’utilisation d’un Torqeedo Cruise 2.0RL

 

 

 

Quelles longueurs d’arbre propose Torqeedo ?

Torqeedo propose 2 longueurs d’arbre pour les deux modèles de Travel. L’arbre court a une longueur de 62,5 cm du tableau arrière au milieu de l’hélice, et l’arbre long mesure 75,5 cm.

Du fait de l’hélice plus grande et de son rendement plus élevé, l’arbre des hors-bord Torqeedo est plus long que sur les moteurs à essence, mais les domaines d’utilisation sont identiques.

La plupart des bateaux pneumatiques sont dotés d’un arbre court. La majorité des voiliers mais pas tous, loin de là, sont équipés d’un arbre long. En règle générale, la pointe supérieure de l’hélice doit être entre 3 et 5 cm en-dessous du fond de la coque.

#source Torqeedo

 

Evaluez cet article
Votre note
[Total: 0 Average: 0]